Communiqué de presse

SPB renouvelle son soutien à l'association Solidarité Technologie au Cameroun

07/07/2015

Communiqué de presse

Édité par SPB

SPB, leader européen des assurances et services affinitaires pour de grandes marques, renouvelle son soutien à l’ONG La Guilde Européenne du Raid dans le cadre du programme solidaire de l’association Solidarité Technologique au Cameroun. Ce soutien va lui permettre de faire la jonction vers une 2e étape de son développement. Cette association forme en informatique des jeunes camerounais issus de milieux défavorisés, en toute sécurité, avec un accent sur les techniques de démantèlement et de recyclage des Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques (DEEE). Une première cérémonie officielle de remise de diplômes aux élèves s’est tenue hier à Yaoundé en présence du Ministre camerounais de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et de Son Excellence l’Ambassadrice de France au Cameroun. Ce centre de démantèlement et de recyclage est le premier à bénéficier de l’agrément DEEE faisant de lui un modèle au Cameroun, et plus largement, en Afrique.

Grâce au financement de SPB depuis 2013, des investissements ont été réalisés dans les locaux du centre de formation afin de proposer un équipement renouvelé et une mise en réseau des postes de travail. L’association permet également à des étudiants de se former et ainsi d’avoir de meilleures chances d’insertion professionnelle.

Jean-Marie Guian, président du directoire du groupe SPB, a déclaré : « Le traitement des DEEE est un enjeu mondial pour la préservation d’environnement. Dans le cadre de notre activité, nous accompagnons 45 millions d’assurés en Europe et avons remplacé ou réparé plus de 800 000 téléphones mobiles en 2014. En tant que leader européen des assurances des biens de la vie quotidienne, il était naturel pour nous de renouveler notre soutien à l’association. Nous sommes très fiers de ce partenariat.»

Aujourd’hui, de nombreux biens technologiques obsolètes provenant d’Europe sont importés illégalement au Cameroun et viennent s’entasser dans des décharges sauvages créant des risques majeurs pour la santé des personnes et l’environnement. Ces biens renferment des métaux précieux tels que l’or, le cuivre, le zinc que les jeunes camerounais récupèrent sans prendre les précautions d’usage, mettant ainsi leur vie en danger en inhalant des produits toxiques.

En 2013, Solidarité Technologique avait ouvert un centre de revalorisation et de recyclage permettant aux jeunes diplômés de parfaire leur savoir-faire. Les équipements revalorisés sont mis en vente au public, plus précisément à des écoles, à des petites entreprises et à des familles précaires qui souhaitent bénéficier d’ordinateurs à moindre coût. La démarche de Solidarité Technologique conjugue plusieurs critères de développement durable tels que la préservation de l’environnement, la réduction de la fracture numérique et l’insertion professionnelle.

Contacts presse
Pauline Reynaud - preynaud@spb.eu
Estelle Joubert - ejoubert@spb.eu