01/01/1970

Marché

Published by SPB

En plein bouleversement, le marché de l’optique n’incite guère à l’optimisme tant les années s’annoncent difficiles. Pourtant, le besoin en produits oculaires ne cesse de croître. Alors, comment se démarquer sur ce marché ultra-concurrentiel ?


Un marché en plein bouleversement
Le marché de l’optique subit un durcissement généralisé depuis de nombreuses années. Fermeture de magasins, nouvelles contraintes règlementaires, plafonnement du niveau des remboursements et « réforme du reste à charge zéro », baisse généralisée du chiffre d’affaires due au confinement… Ajoutez à cela de nouveaux modèles de distribution (e-commerce, phygitalisation, opticien à domicile ou en entreprise, produits discount) et de nouveaux services (« pick & collect », essayage virtuel, appli visagisme, personnalisation de l'offre, livraison à domicile…) qui modifient les usages et le jeu concurrentiel, et vous obtenez un marché en plein bouleversement au milieu duquel les acteurs peuvent sembler perdus.

Pourtant, une donnée incite à l’optimisme dans ce marché à l’avenir ultra-concurrentiel : la croissance impondérable. Le marché semble ne jamais devoir arriver à saturation, tant les besoins vont être croissants de par le vieillissement de la population et la hausse des détections de myopies chez les 15-30 ans. De plus, les innovations numériques (lunettes connectées, intelligence artificielle, applications de reconnaissance visuelle, réalité augmentée) constituent une formidable opportunité. En perpétuelle création, le marché de l’optique est riche mais il nécessite une forte adaptation.

Comment les opticiens peuvent-ils se démarquer ?
Au-delà de la qualité du produit vendu, les opticiens ont tout intérêt à rassurer leurs clients lors de l’acte d’achat. En effet, les verres et montures sont très coûteux et représentent un investissement important.

En leur proposant de souscrire à une garantie, pour couvrir les risques tels que la casse, le vol et la perte, les opticiens peuvent enrichir leurs produits, améliorer la satisfaction de leurs clients et s’assurer ainsi de leur fidélité. Ce type de garantie peut être offert gratuitement en inclusion de la vente ou souscrite en option avec un paiement en une fois ou par abonnement.

Jérôme Bourdeau
Directeur Grands Comptes