Actualités

Consoles de jeux vidéo : comment les marques peuvent-elles se différencier ?

19.11.2021

Porté par une année 2020 de tous les records avec un chiffre d’affaires ayant atteint 5,3 milliards d’euros (croissance de 11,3 %)*, le jeu vidéo s’affirme comme un secteur d’activité en forte croissance. Les marques peuvent-elles se différencier davantage ?

Le contexte des confinements successifs, la sortie de hits très attendus (Fifa 21 et Animal Crossing New Horizon en tête), l’arrivée de consoles nouvelle génération (PS5, Xbox Series X), la créativité des éditeurs alimentée par l’innovation technologique ainsi que l’intrication toujours plus poussée des écosystèmes (physique + dématérialisé + accessoires, console + PC + mobile) assurent au secteur sa réussite.

La communauté du jeu vidéo est fidèle, passionnée, intergénérationnelle et de plus en plus diversifiée. Plus régulière (53 % de joueurs occasionnels en 2020 contre 10 % en 1999), plus âgée (39 ans contre 21 en 1999), plus féminisée (47 % de femmes jouent aux jeux vidéo contre 20 % en 1999) et plus multimodale (en moyenne, les joueuses et joueurs utilisent 2,1 supports de jeu, et 16% des joueuses et joueurs de jeux vidéo sont abonnés à une plateforme de gaming)**, la communauté du jeu vidéo voir par conséquent ses besoins changer, et ses attentes démultiplier.

Souvent onéreux et exposés à la panne, la casse et au vol, ces produits high-techs peuvent durer plus longtemps en étant protégés par une assurance. Or, outre le fait d’être un produit qui parle de plus en plus aux joueurs de jeux vidéo, l’extension de garantie permet de les fidéliser. Grâce au positionnement de SPB en marque blanche, le distributeur conserve le lien avec le joueur entre deux achats de console. Un argument de vente supplémentaire sur un marché ultra-concurrentiel.

Actualités